Royal Football Club de Huy : site officiel du club de foot de Huy - footeo

Huy 1-1 Warnant

26 novembre 2018 - 12:33

HUY-WARNANT : 1 - 1 

Warnant, un très proche voisin et dernier adversaire au stade de la Croix Rouge, fut l’heureuse révélation de ce début de championnat. Après sa culbute de D3 à l’issue du championnat 2016-2017, il avait directement et de manière autoritaire rebondi de la P1 liégeoise pour s’imposer magistralement un échelon plus haut. En effet, ses 4 premières rencontres de championnat furent synonymes d’autant de victoires, mais ensuite, il trébucha à domicile contre Oppagne et céda la première place à Stockay. Avant sa visite chez nous, après avoir vaincu Mormont à domicile (4-2), il faisait (et fait) toujours partie du quatuor de tête, mais n’avait plus grappillé que 7 points au cours de 6 derniers matches. Il s’agissait donc d’un adversaire très respectable, costaud mais pas invincible pour un R.F.C. HUY toujours à la traîne, à l’affût du moindre point et heureusement en regain de forme.

Dernièrement, poursuivi par la guigne contre Stockay et surtout à Herstal, il se promettait bien de conjurer le mauvais sort à la prochaine occasion. Sa période de vaches maigres vient-elle de prendre fin ce dernier samedi par l’obtention d’un point (peut-être flatté) mais salutaire face à des visiteurs qui viennent de nous révéler toute leur puissance ? Et ce point que nous avions raté d’un fifrelin de manière imméritée au cours des deux rencontres précédentes, nous le qualifierons donc de point de l’espoir. Bravo à nos joueurs d’avoir tenu tête à ces très costauds voisins. Ceux-ci présentent en effet, une équipe solide, homogène et bien charpentée, orchestrée de main de maître par le toujours jeune Mathieu Belme, un Mathieu prématurément délaissé ici à Huy d’ailleurs ! 

 

Nos Hutois ont autant plus de mérite en l’occurrence, qu’une fois encore, ils n’ont pas été épargnés par la poisse. Figurez-vous qu’en période d’échauffement d’avant match, ils perdaient leur très précieux milieu de terrain, Mirko Rupcic, victime d’une entorse et qu’en cours de partie, c’est un autre solide baroudeur en la personne de David Pirnay, souffrant d’ennuis musculaires, qui regagnait les vestiaires. Ajoutons encore qu’outre une kyrielle d’absents pour blessures, l’infatigable Johan Licour, toujours sous le coup de l’agression du week-end précédent, galopait le crâne assorti d’un large bandage et qu’enfin, Grégory Esser, fidèle au poste, avait pourtant passé une mauvaise nuit suite à un dérangement passager. Ouf ! Dame Sorcière, file, disparais, oublie-nous de grâce !

 

La venue chez nous de ce Warnant tout auréolé d’une gloire récente et justifiée au demeurant laissait augurer d’une plantureuse recette pour notre trésorier. Détrompons-nous ! Malgré l’addition des supporters des 2 camps ; ce n’était pas la grande foule ce dernier samedi à l’Avenue de la Croix Rouge. Mais que voulez-vous ? Cette concurrence mortifère de la télévision, ce temps automnal des plus maussades et ces résultats décevants de notre équipe première ont gardé nos supporters de la victoire bien au chaud au coin du feu. Tant pis pour eux ! Ils auront manqué une rencontre très plaisante. Dommage ! C’est bien vrai que l’on voit moins de monde au stade, qu’il s’agisse de supporters et même de dirigeants. Et puis, chacun a ses obligations personnelles. Quoi qu’il en soit, ils reviendront tous ces gens déçus car ne dit-on pas que c’est dans les moments difficiles que l’on reconnaît ses véritables amis. Les amis d’une cellule hutoise composée de bénévoles et de joueurs optimistes, à l’esprit exceptionnellement, remarquablement convivial. Ce dernier samedi, après la rencontre, à la buvette, nous avons encore entendu le Président du Club, Christian Mathot, d’exclamer : « Nous y arriverons ! J’en suis sûr ». Et ce lundi matin, dans la presse, nous lisions : « ‘… Si l’on continue comme ça, ça va aller, c’est certain. » Cette fois, c’étaient les paroles de notre joueur Jérôme Bertrand. Ce n’est pas beau d’entendre ça ? Mais si ! Voilà qui réchauffe le cœur…

Commentaires