Royal Football Club de Huy : site officiel du club de foot de Huy - footeo

Bilan de mi-saison par notre reporter Roger Thirifays

6 janvier 2019 - 12:44

A LA CROISEE DES CHEMINS

Du samedi 12 janvier prochain au terrain de LA CALAMINE, au dimanche 28 avril 2019 au stade de la CROIX ROUGE, ici à HUY contre LONGLIER, se déroulera la série des 13 dernières rencontres du championnat 2018-2019 de D3 B. 

Cette deuxième partie de la compétition sera non seulement cruciale pour l’avenir immédiat de notre équipe première, mais aussi lourde de conséquences quant à l’avenir à plus longue échéance de tout notre Club.

Si malgré la kyrielle d’embuches, qui au cours des dernières années ont jalonné son parcours, notre R.F.C.HUY parvient à s’accrocher aux basques de la D3, l’on pourra dire qu’il a réalisé une véritable gageure en faisant désormais figure de protagoniste.

Pourquoi ?

Il s’agit bien entendu d’une antienne que de rappeler que tous les Clubs AMATEURS se débattent dans les affres d’une faillite menaçant.

Ici à Huy, comme à Waremme, à Solières, à Warnant, bref comme partout ailleurs, il faut inlassablement cravacher ferme pour vaincre l’obstacle d’un lancinant problème budgétaire toujours très délicat. 

Ce tour de force, en voie de réalisation chez nous, fut (ou sera) le fait de la décision impérative du Comité de diminuer drastiquement la dépense annuelle globale.

Cette opération délicate se fit fort heureusement avec l’assentiment des joueurs. Ceux-ci, non seulement y consentirent, mais certains d’entre eux furent même partie prenante à sa réalisation en mettant la main à la pâte pour redresser l’embarcation.

Nos purs amateurs se battent avant tout pour l’amour du sport, la passion de la compétition et pour la défense de leurs couleurs. Propos dithyrambiques ? Peut-être ? Quoique ! ‘ Faut voir quel engouement, quel dynamisme, quel esprit de solidarité animent tout le groupe des seniors !

C’est pourquoi, bien que le « sauvetage » restera difficile, il ne faut pas s’en cacher, franchement, il faut y croire, car dans ce sens, maints signaux positifs clignotent à l’horizon.

Comme le fait, par exemple, qu’au cours des 3 dernières rencontres de 2018, notre équipe première a renoué 2 fois avec la victoire après une longue période d’abstinence: à LONGLIER (1-3) puis à domicile face à OPPAGNE (3-2). Et que concomitamment, elle quittait l’une des 3 places descendantes. 

Ajoutons aussi qu’avant d’en arriver là, elle avait souvent manqué de ce fifrelin de chance et de réalisme indispensables, notamment à HERSTAL où elle fut frustrée par l’arbitrage et injustement vaincue tandis qu’à AYWAILLE , le ballon n’avait vraiment jamais roulé pour elle.

 Constatons enfin que son jeu s’est progressivement affiné au fil des rencontres, devenant plus fluide, plus collectif et que les longs ballons catapultés sans précision vers l’avant sont devenus une denrée de plus en plus rare ; ouf !

 

Donc l’effort de sauvetage débutera vraiment le samedi 12 janvier prochain à 20heures 30 au terrain de LA CALAMINE et cette 18e épreuve de la compétition ne sera pas une sinécure.

En effet, La Calamine qui aujourd’hui occupe l’avant dernière place au classement général avec 9 maigres points est une équipe fantasque : Elle fut difficilement vaincue à HUY au mois de septembre dernier (2-1), a battu OPPAGNE sur le score sans appel de 0-3, a tenu MORMONT 2 fois en échec (1-1) et (0-0) et a également tenu GIVRY en échec.

Qu’on se le dise : « Là-bas, la lutte sera rude » !

C’est pourquoi, si un match nul ne serait pas à dédaigner, une victoire ravirait nos indécrottables supporters.

Commentaires