Royal Football Club de Huy : site officiel du club de foot de Huy - footeo

Chronique Roger Thirifays

14 janvier 2019 - 11:06

LA CALAMINE -HUY : 0-0 : UN PETIT GOÛT DE TROP-PEU

Eh oui ! Nous le savions bien que là-bas bien loin, à La Calamine, un samedi soir, à 20heures 30, par un temps à ne pas mettre un chien dehors, la lutte sera rude, difficile, impitoyable, indécise quoi qu’il en soit du maigre bilan sportif de notre adversaire. D’ailleurs, c’est de bonne guerre, de manière tout à fait conforme à l’éthique sportive, chacun joue à fond ses dernières chances d’échapper à la descente. La Calamine en est déjà là et continue ardemment la lutte.

Mais avouons-le d’emblée : Ce 0-0 s’apparente à merveille à une rencontre insipide entre deux formations du bas de tableau. Et pourtant, nous l’avons dit et nous le répétons : Juste avant la trêve hivernale, nos Hutois s’étaient montrés sous un bien meilleur jour. Hier, pas loin la frontière allemande, sur un très grand terrain synthétique qui n’aurait pas dû les perturber, ils n’ont jamais trouvé leurs marques. Et l’on peut même ajouter que par son intransigeance, son autorité et sa rigueur, c’est notre bloc défensif qui a sauvé une partie de la mise. Il peut être crédité d’un sans-faute ; le 0-0 l’atteste car il fut souvent assailli.
Quant aux autres secteurs de jeu, franchement, il s nous ont laissés sur notre faim hormis un Johan Licour malheureusement bien esseulé en front de bandière. C’est d’ailleurs lui qui en fin de match et en dehors de toute logique, il faut le dire, aurait pu donner la victoire à nos couleurs grâce un envoi magnifique, splendidement détourné sur le piquet de son but par le gardien local.

Nous devrons donc nous contenter du seul petit point récolté chez une équipe à la traîne, ce qui, comme nous le disions antérieurement, ne serait pas un mauvais résultat dans l’absolument et de surcroît du fait de la défaite concomitante d’adversaires directs.

Evidemment, le sempiternel déferlement des blessés hutois n’arrange pas la stabilité de l’équipe.
Figurez-vous qu’hier, à la longue liste des éclopés, venait s’ajouter le nom de Jérôme Tailleur qui nous fut pourtant bien utile avant la trêve hivernale et dont on prévoit l’absence pour une durée de 4 à 6 semaines.

Quant à Erxhan Ganiji que la presse nous annonçait pourtant comme rentrant, il n’apparut qu’en fin de partie. C’est Anthony Hotton qui fut titularisé dès le début de rencontre dans le rôle d’avant de pointe. Très volontaire comme à son habitude, celui-ci confirma cependant, si besoin en était, qui sa meilleure place sur le terrain se situe dans l’entrejeu. Et une fois encore, il témoigna du fait que le rôle d’avant de pointe ne s’improvise pas mais que parfois hélas, il faut s’incliner, voire même se sacrifier pour la cause commune.

Quoi qu’il en soit, souhaitons vivement que samedi prochain à 20 heures, à l’occasion de la venue de Verlaine à Huy, des éclopés utiles fassent leur rentrée et que notre équipe retrouve ainsi un peu plus de cohérence.

Commentaires